Actualités



Retour sur l'inauguration des nouveaux locaux des urgences


Retour sur l'inauguration des nouveaux locaux des urgences

Après 8 mois de travaux et un été intense, le centre hospitalier Compiègne-Noyon a inaugurÉ, le 9 septembre dernier, ses nouveaux locaux des urgences sur le site de Compiègne. L’inauguration a eu lieu en présence des élus du territoire, de l’ARS, du sous-préfet et des équipes qui ont passé l’été à contribuer à ces nouveaux locaux.

Deux nouveaux bâtiments de 766 m2 dédiés aux urgences
Les travaux réalisés par Eiffage Construction Picardie et ses co-traitants, d’un montant de l’ordre de 3 millions d’euros, ont permis la construction de deux nouveaux bâtiments : l’accueil des urgences (559 m2), la zone d’accueil des malades en « transits » et un bâtiment dédié au Service mobile d’urgence et de réanimation (207 m2), adossés aux locaux d’accueil des urgences adultes.

Améliorer la prise en charge des patients et les conditions de travail des professionnels
Les nouveaux bâtiments des urgences comprennent un accueil administratif et une zone d’attente modernes et lumineux, deux boxes infirmiers et une salle dédiée aux patients en attente de soins composée d’une zone distincte pour les patients couchés et assis. Un grand sas couvert, accessible depuis le parking et connecté au reste des urgences, permettra également de faciliter l’acheminement des patients par les pompiers et les ambulances. Ces nouveaux locaux ont été conçus et équipés de matériels entièrement neufs pour fluidifier le parcours des patients et améliorer le confort des usagers et des professionnels. Cette nouvelle configuration du bâtiment permet de renforcer la prise en charge des patients et de bénéficier de locaux plus grands, plus aérés et plus ergonomiques au profit des usagers et du personnel.
L’équipe du SMUR, rattachée au service des urgences de l’hôpital, bénéficie également d’un nouveau bâtiment composé entres autres d’un espace pour les conducteurs ambulanciers ainsi que d’un garage où les véhicules d’intervention seront stationnés et réapprovisionnés.
L’UHCD a fait également l’objet d’une rénovation complète durant l’été en marge du chantier. Un centre de soins non programmés a par ailleurs ouvert sur le site de Compiègne le 8 août dernier, en lien étroit avec le SAMU et le service des urgences en charge de l’orientation des patients vers cette structure, et en partenariat avec la CPTS et les acteurs du territoire, afin de désengorger les services des urgences.

Un personnel mobilisé
Le fonctionnement du service d’accueil des urgences et la prise en charge des patients ont pu être maintenus durant la période estivale grâce à une importante solidarité, et notamment l’appui des médecins du service de médecine polyvalente pour la gestion de l’UHCD sur la période. Au moins une ligne de SMUR entre Compiègne et Noyon a été systématiquement maintenue, voire porter à deux régulièrement.
L’extension et la rénovation des urgences répondent également à une problématique d’actualité : les difficultés de recrutement qui touchent tous les hôpitaux français. Le CHICN a engagé des mesures liées à la rémunération et aux conditions de travail. Ces travaux permettront de créer un plus grand levier attractivité auprès des professionnels de santé.
Les travaux des urgences sont la première étape d’un plus grand chantier : celui du nouveau plateau technique qui comprendra un nouveau bloc opératoire et obstétrical ainsi qu’une nouvelle unité de chirurgie ambulatoire, lequel verra le jour fin 2023/début 2024. Il entre dans sa phase de second œuvre.

 

   

   

    

 



retour

15 Septembre 2022

Général