Paroles d'experts



Gestes barrières anti-coronavirus : conseils et idées reçues


Gestes barrières anti-coronavirus : conseils et idées reçues

L'épidémie de Coronavirus est en légère baisse en France mais il ne faut pas relâcher les efforts et continuer d'appliquer les gestes barrières. Lesquels ? Eclairage avec le Dr Boris Jolibois, chef de service de l’Hygiène hospitalière au centre hospitalier.

 

On sait qu’il faut se laver les mains fréquemment mais comment le faire efficacement ? Quand et pendant combien de temps ?

Les mains sont effectivement un vecteur de transmission de nombreux germes dont le Coronavirus, mais pas que lui !

C’est pour cela qu’à domicile, il faut, depuis longtemps, se laver les mains dans de nombreuses indications : après être allé aux toilettes, avant le repas, avant de cuisiner, après avoir toussé ou éternué, après s’être mouché, après avoir évacué les poubelles, en rentrant de faire les courses, … Ce sont des pratiques de base qui semblent être redécouvertes en cette période mais qui devraient exister depuis fort longtemps.

Le lavage des mains se fait à l’eau et au savon, de préférence liquide. Il faut savonner l’ensemble des mains au moins 30 secondes, sans oublier les espaces interdigitaux, le bout des doigts, les pouces. Il ne sert à rien de mettre trop de savon, ce n’est pas la quantité de mousse qui est efficace ! Le rinçage doit être soigneux et le séchage se faire avec une serviette propre à changer régulièrement, et à ne pas laisser en boule entre deux utilisations.

 

À défaut, il convient d’utiliser du gel hydro-alcoolique.  Préconisez-vous la fabrication maison ?  

La Solution Hydro-Alcoolique (SHA) peut effectivement être utilisée au domicile. Il faut cependant respecter quelques points importants. Si vos mains sont sales, il faut les laver à l’eau et au savon car la SHA n’a pas d’action détergente comme le savon. La SHA s’utilise sur des mains sèches. Et il ne faut pas l’utiliser sur des gants à usage unique, ce n’est pas prévu pour ça et cela risque de rendre les gants poreux et donc inefficaces.

Par contre, la SHA utilisée sur des mains sèches et sans souillure est très efficace pour tuer les bactéries, champignons, virus,… Son efficacité est très largement supérieure à celle du savon.

Quant à la fabrication maison de la SHA, pourquoi pas mais il faut être très prudent. Pour être efficace et bien tolérée, une SHA doit respecter une formulation validée scientifiquement. C’est le cas de l’OMS qui a publié depuis longtemps deux recettes de SHA notamment pour les pays en voie de développement. Il faut également disposer de contenants propres pour y mettre la SHA.

 

Quelles sont les autres précautions à prendre ?  

  • Maintenir une distance "sociale" 

Maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre.

Pourquoi ? Lorsqu’une personne infectée par un virus respiratoire, comme le Covid-19, tousse ou éternue, elle projette de petites gouttelettes contenant le virus qui peuvent se déposer sur les muqueuses du visage (yeux, nez, bouche).

 

  • Adopter les règles d’hygiène respiratoire
    • Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d'éternuement dans un mouchoir à usage unique, à jeter après puis se laver les mains. Sinon, tousser ou éternuer dans le pli du coude. Ceci évite la propagation des virus et autres germes dans l’air.
    • Eviter de se toucher le visage, le nez, la bouche, les yeux. Ces gestes favorisent la transmission des germes via les mains potentiellement contaminées.
    • Aérer son logement tous les jours en ouvrant les fenêtres.

 

  • Porter un masque

Le port du masque « grand public » va devenir obligatoire dans les transports en commun, et il est recommandé en dehors du domicile dès lors qu’il n’est pas possible de respecter la distanciation sociale.

 

 

Comment faire un masque de protection contre le Covid-19 pour qu'il soit efficace ?

Ces masques, appelés aussi « masques barrière », doivent répondre à la norme AFNOR SPEC S76-001. Elle propose des critères définis de fabrication, de performance, de tests d’essai relevant d’une fabrication industrielle et engageant la responsabilité du producteur.

Il existe ainsi deux catégories de masques en fonction de la capacité de filtration des particules de 3 µm émises par la personne portant le masque :

- la catégorie 1 filtre de 90 à 95% de ces particules

- la catégorie 2 filtre de 70 à 80%

De plus, les masques sont validés pour un certain nombre de lavages.

Attention aux masques de fabrication « artisanale » selon différents tutoriels, qui n’ont de fait jamais été testés, normés et n’ont aucune garantie d’efficacité.

 

Faut-il porter des gants ?

NON, NON et NON ! Pas de gants à la maison, pas de gants en voiture, pas de gants pour faire les courses,… Ils sont inutiles, c’est une fausse protection, et ils peuvent même représenter un risque accru de transmission manuportée. Les mains ne sont pas stériles et se contaminent au cours de diverses activités. La solution réside dans l’hygiène des mains, pas dans le port de gants. Les personnes qui mettent des gants pour faire leurs courses, vont pouvoir ainsi tranquillement contaminer toutes les surfaces touchées ensuite (clés de voiture, volant, habitacle, sac de courses, intérieur de la maison, …). Alors qu’une hygiène des mains à la SHA aurait détruit tous les germes « récupérés » et évité de contaminer d’autres surfaces.

 

Une information sur internet a circulé laquelle expliquait que prendre un bain chaud permettait de se protéger du coronavirus. Est-ce une fausse information ?

Il faut se méfier d’internet et des réseaux sociaux qui regorgent de solutions miracles pour tout et n’importe quoi. Un bain chaud peut détendre et permettre de se laver, c’est déjà bien. Préférez une douche, c’est plus écoresponsable.

 

 

Et chez soi, comment bien faire le ménage ? Est-ce que l’eau de Javel est efficace ?

En routine, faites comme vous avez l’habitude de faire.

Si une personne au domicile est Covid, il faut s’assurer que le produit détergent-désinfectant utilisé soit efficace sur les virus (virucide). Sinon, il faut utiliser votre produit habituel puis de l’eau de Javel correctement diluée (1 litre d’eau de Javel à 2,6% de chlore actif + 4 litres d’eau froide). L’eau de Javel seule ne suffit pas puisqu’elle n’est que désinfectante et pas détergente.

Si vous tenez absolument à utiliser des lingettes (ce dont on peut largement se passer), ne les jeter pas dans les WC mais dans la poubelle.

 



retour

05 Mai 2020