Actualités



Situation COVID au centre hospitalier Compiègne-Noyon


Situation COVID au centre hospitalier Compiègne-Noyon

Le centre hospitalier Compiègne-Noyon a maîtrisé les clusters COVID-19 et retrouve ses activités tout en continuant à déployer la vaccination des professionnels de santé.

 

 

Les récents clusters « COVID 19 », dont les premiers s’étaient déclarés fin décembre 2020 et dont le pic avait été atteint mi-janvier 2021 avec plus de 180 patients COVID+ hospitalisés et une centaine de professionnels touchés, sont désormais maîtrisés. Les activités normales de nombreux services ont déjà repris avec la réouverture des lits de médecine et de chirurgie qui avaient dû être fermés mi-janvier.

L’intensification d’une politique déjà très forte de dépistage et de traçage des cas a permis de circonscrire les chaines de contamination, avec la circonstance favorable de ne pas être affecté par des variants, comme on avait pu le craindre.

L’activité opératoire programmée a d’ores et déjà repris depuis plusieurs jours et s’amplifie.

La programmation est stabilisée jusqu’au 6 mars 2021 et l’objectif de retour à un fonctionnement quasi normal au retour des vacances de février est maintenu. Tous les patients dont l’opération a été reportée seront contactés pour une reprogrammation.

 Le service de réanimation, dont le capacitaire reste majoré à 18 lits (contre 15 lits avant la pandémie de COVID 19) reste très sollicité pour des besoins d’hospitalisation élevés sur le territoire y compris pour d’autres pathologies que la COVID-19 et mobilise les renforts infirmiers.

 

Les visites dans les services hospitaliers restent cependant suspendues, à la demande de l’Agence régionale de santé, mais aussi pour les personnes âgées, en raison d’un nombre élevé de contaminations à l’EHPAD Fournier-Sarlovèze.

Les autres EHPAD du centre hospitalier, à Noyon, Cuts, Beaulieu-les-Fontaines, Attichy et Tracy-le-Mont accueillent normalement résidents et familles, dans le respect des mesures barrières.

800 professionnels vaccinés

Dans l’intervalle, le centre hospitalier a développé des lignes de vaccination pour les professionnels de santé et, au début du mois de janvier, pour les plus de 75 ans, avant de passer le relais aux centres municipaux de la Victoire à Compiègne et du Chevalet à Noyon pour ces derniers.

Le centre hospitalier reste vigilant dans un contexte épidémique régional et départemental instable.

 

 



retour

22 Février 2021

Général